Féminité & Coupe Garçonne : Lettre à mes (anciens) démons

2

"Mes Chers et Tendres,


Les relations ont toujours été assez compliquées entre nous, je vous ai ignorés, puis détestés, attachés, colorés et plus tard apprivoisés. Je vous ai lâchés, lissés, bouclés, tirés puis coupés.

Du jour au lendemain, vous êtes passés d'une vue du creux de mes reins, au haut de ma nuque. Sans préavis. 

Vous qui me torturiez tous les matins pendant des années, tellement sébumés qu'un shampoing quotidien était indispensable. Plus tard, je vous ai tellement détestés que je ne vous supportais que lorsque je ne vous avais pas dans mon champ de vision. Je vous tirais au maximum, et feignais de lâcher quelques mèches, qui ne demandaient qu'à respirer.

Je vous avoue que je ne me suis jamais trouvée jolie lorsque vous étiez si longs. Je vous trouvais très beaux, certes, mais je crois que vous et moi n'étions pas compatibles.

Et puis un jour, j'ai eu envie de me séparer de vous. Ne m'en voulez pas, je crois que vous en aviez autant besoin que moi. C'était il y a 3 ans.

Les premiers temps ont été compliqués, je vous cherchais, dans mon dos, sous mon shampoing. Je me sentais nue. Je ne pouvais plus me cacher derrière vous. Le monde entier voyait ce visage, jadis caché derrière vos longueurs. La rupture a été brutale. Certes. Mais indispensable.

Car c'est à partir de ce moment-là que j'ai appris à prendre véritablement soin de moi. Car vous n'étiez plus là pour me défendre. Mon esprit s'est dégagé, comme délivré. Et ma féminité s'est affirmée. 

C'est assez paradoxal en réalité, mais ne plus vous avoir sur le dos m'a émancipé. Émancipé de mon adolescence, de la jeune fille qui stagnait en moi. J'étais devenue une jeune femme. 

J'ai appris à apprivoiser d'autres parties de mon corps, surtout de mon visage. Mes sourcils ont enfin trouvé leurs places, sans vous. Mon regard s'est apaisé, mon sourire est devenu serein. Ma vie de femme a commencée.

Aujourd'hui, je suis encore convaincue que même si la beauté n'est que suggestivité, même si ce n'est que sous certains angles, certaines lumières, avec certain profil et certain maquillage, il m'est arrivé plusieurs fois d'être réconciliée avec ce visage, que je découvre finalement. 

Alors à vous, mes anciens démons, faisons la paix maintenant. Vous avez je crois, trouvé votre place et nous avons trouvé notre équilibre. Ne soyons plus fâchés.

Car finalement sans vous, je n'en serai pas là."





2 commentaires

  1. Trop Belle Et un texte réel et sincère ; comme Toi ❤️

    RépondreSupprimer
  2. Vive les coupes garçonne, j'ai d'ailleurs recoupé les miens hier après midi, et j'ai même rasé derrière et j'adore ! Je me trouve plus jolie comme ça, alors qu'avec mon petit carré je me trouvais fade ! :)

    RépondreSupprimer

© My Fair Jenny. Design by MangoBlogs.